Ce qu’il faut savoir sur les travailleurs frontaliers et le troisième pilier

Après avoir longuement exercé une fonction frontalière, il importe que vous alliez à la retraite. Moment très sensible, la retraite doit être préparée pour être bien vécues. Pour cela, il faudrait que vous souscriviez au troisième pilier. Pour vous, travailleur frontalier, il vous offre plusieurs avantages. Lisez ce contenu pour en savoir plus.

Travailleurs frontaliers et troisième pilier : comment souscrire ?

A l’approche de la retraite, les travailleurs frontaliers font face à d’énorme casse-tête pour souscrire à des devises selon leur objectif. Il est possible ici - même de profiter à la souscription du troisième pilier pour bénéficier de ces avantages. Pour souscrire au troisième pilier, il faut impérativement avoir au minimum 18 ans. Toute personne salariée et les indépendants peuvent souscrire à troisième pilier mais par contre pas les chômeurs. Il est ouvert à toute personne évoluant sur le territoire Suisse ou des pays frontaliers. Il faut néanmoins préciser si vous êtes frontalier ou pas. Les frontaliers doivent joindre à leur dossiers leur permis G. cette souscription vous permet d’épargner pour votre retraite mais surtout d’avoir des réductions sur fiscale sur vos impôts.

Travailleurs frontaliers et troisième pilier : procédure de choix et avantages ?

Du niveau 1 au niveau 3, le degré de confort d’une vie paisible durant la retraite croit à chaque étape. Le choix du meilleur troisième pilier dépend essentiellement de vos objectifs et vision. Aussi il faut prendre en compte vos revenus mensuels sans oublier de se demande si l’investissement prendra en compte la retraite ou pas. Enfin quels sont les produits Suisse frontalier disponible dans votre entourage. Le premier avantage du troisième pilier, est d’assurer un bon revenu aux bénéficiaires après leur départ à la retraite tout en leur offrant des déductions annuelles relatives à l’impôt. Le bénéficiaire a droit à des avantages fiscaux. Si vous nourrissez l’ambition d’acheter des biens divers dont immobiliers, le troisième pilier constitue un atout favorable pour vous. Vous pouvez investir votre capital dans cet objectif. Le troisième pilier vous permet entre autre de bénéficier du statut de réfugier par vos investissements en Suisse.