Comment choisir un système d’alarme domestique ?

Les systèmes d'alarme pour les maisons peuvent être compliqués et coûteux, il est donc essentiel de déterminer vos besoins en matière de sécurité avant de commencer à consulter les sociétés d'alarme. Dans cet article, retrouvez quelques conseils à suivre pour bien choisir votre système d’alarme.

Les recherches préliminaires

Tout d’abord vous devez analyser votre maison et déterminer le nombre de fenêtres et de portes que vous souhaitez « connecter » ou intégrer dans un système de sécurité. Si vous décidez d'installer un Système d'alarme Somfy surveillé 24 heures sur 24 ou non, déterminez les emplacements possibles pour placer le panneau de commande et le clavier. Vous trouverez peut-être plus pratique de placer le clavier à côté de la porte d'entrée ou des chambres. Le panneau de commande contrôle le système et le clavier vous permet de programmer le système ou ses composants en les activant ou en les désactivant. Vous devez également déterminez la distance entre le panneau de commande et les fenêtres et portes pour connaître la taille du câblage. Cependant, si votre maison n'est plus en construction, il sera difficile d'installer un système de sécurité filaire.

Le choix du système

Pour choisir le système, il vous faut vous baser sur des éléments essentiels :

  • Consultez un professionnel de référence sur les systèmes de sécurité à domicile.
  • Choisissez un système avec un panneau de contrôle qui peut surveiller toutes les zones qui existent dans votre maison. Chaque fenêtre ou porte intégrée au système est considérée comme une zone. Un système de base est capable de contrôler huit zones. Cependant, plusieurs panneaux permettent l'ajout de modules d'extension qui permettent au système de contempler 32 zones.
  • Déterminez si la longueur de câblage du système de sécurité filaire sera trop longue. Dans un système filaire, vous devrez percer des trous dans les murs pour faire passer les fils. Si le câblage est trop long, choisissez un système sans fil.
  • Assurez-vous que le système souhaité peut accepter des capteurs anti-incendie, des capteurs de monoxyde de carbone, des détecteurs de gaz inflammables, des dispositifs antigel basse température (principalement pour les régions froides) et des détecteurs d'eau. Assurez-vous que les boutons de panique existent ou peuvent être inclus.