Comment toucher un salaire en étant au chômage ?

La perte d’un emploi est une épreuve difficile pour l'employé, surtout sur le plan financier. À juste titre, il est désormais possible de recevoir une allocation chômage sous certaines conditions. Alors, comment peut-on en bénéficier ? 

Le profil de l'employé

Le profil professionnel du receveur est une condition sine qua non pour bénéficier d’une allocation chômage. Pour mieux appréhender cet aspect, visitez ici. En prélude à une démission d’un lieu de travail, l’employé doit avoir travaillé au moins pendant 6 mois. En revanche, s'il atteint l’âge de 53 ans, l’employé doit avoir exercé son travail durant 2 ans au minimum. Ladite condition peut être remplie en travaillant chez différents employeurs. 

Le bénéficiaire doit aussi être à la recherche active d’un emploi ou d’une formation pour bénéficier d’une allocation chômage. Il est recommandé de l’inscrire dans le document législatif adéquat. Hormis cet aspect, l’employé doit avoir un âge requis pour exercer son travail et ne doit pas être dans une retraite à temps plein. Ceci pourrait lui porter préjudice lors de l’obtention d'une allocation chômage.

Il est important d’y ajouter que le motif de la perte d’emploi n’est pas pris en compte. L’employé peut également recourir à une allocation chômage après avoir démissionné de son travail. A contrario, lorsqu’il s’agit d’un expatrié, la durée de travail minimale est différente. À juste titre, l’employé doit travailler au minimum 4 mois sur 28 mois pour bénéficier d’une allocation chômage.

La situation professionnelle

La profession exercée peut impacter les conditions d’obtention d’une allocation chômage. Les journalistes, les travailleurs à domicile, les dockers, les marins font partie de cette exception. Lorsqu’on exerce dans l’un de ses métiers, il faut tenir compte des règles d’assurances. Autrement dit, le bénéficiaire doit posséder une couverture dans l’exercice de son travail. 

En cas de perte d’emploi, il est possible de toucher une allocation chômage. Toutefois, cela dépend du profil et de la situation professionnelle de l’employé.