La variante brittonique du coronavirus serait-elle plus mortelle que celui classique ?

Depuis l’apparition du coronavirus, des variantes de ce germe pathogène ne cessent de se développer. Après la survenue du variant Sud-Africain, un autre variant anglais fait parler de lui dans le milieu médical et hospitalier.

Que peut-on retenir de l’étude qui a révélé le fort potentiel létal du variant anglais du coronavirus ?

Ce travail d’analyse et d’observation du degré du caractère mortel du variant anglais a été effectué par deux instituts. Il s’agit du Tropical Medecine et de la London School Hygiene. Même si la communauté scientifique n’a pas encore validé les résultats de ce travail, il révèle que le variant anglais serait plus mortel que sa souche. Les scientifiques ont travaillé sur des données médicales de patients atteints du coronavirus depuis le 16 novembre de l’année jusqu’au 11 janvier 2021. Sur un nombre de 184 000 patients contaminés, l’étude a porté sur 91 000 patients porteurs du variant anglais. Les observations ont révélé que les jeunes sont plus facilement contaminés au variant anglais. Visitez le lien pour en savoir plus. Ce variant se retrouve fortement présent chez les patients admis en hospitalisation. Lorsque ce variant est présent chez les personnes âgées et octogénaires, la survenue de décès est imminente après un temps de contamination de 28 jours.

Les résultats de cette étude sont à prendre comme provisoires

Même si les résultats de ce travail révèlent un bon nombre d’aspects jusque-là non connus de le Corona, ils doivent toutefois être pris avec beaucoup de prudence. Ils n’ont pas encore été homologués pour l’instant par la communauté scientifique. De même, les institutions internationales chargées de la santé publique n’ont pas encore donné leur avis sur les résultats de cette étude. En attendant la validation de ces travaux, l’attention doit être portée sur la campagne vaccinale. Pour ce qui concerne le variant anglais, des études antérieures avaient déjà démontré que les vaccins Pfizer et Moderna seraient beaucoup plus efficaces en matière de protection contre le variant anglais. De même, ne négligez pas les gestes de mesures de sécurité sanitaires.