Quels sont les avantages du portage salarial sur les employés ?

Beaucoup de personnes entendent parler du portage salarial, sans pour autant y souscrire, car ils ne perçoivent pas les avantages qu’il offre. Le présent article vient donc exposer les principaux avantages du portage salarial sur les employés.

Le portage salarial garantit la protection sociale

Dans le domaine du portage salarial, chacun des salariés est directement rattaché à un régime de la sécurité sociale. Mais comme si ce n’était pas encore suffisant, il est également relié à la caisse d’Assurance Maladie de sa demeure. Pour savoir comment bien bénéficier de la protection sociale, cliquez pour en savoir plus à propos des critères à remplir. Au cas où il serait malade par exemple, l’employé est dans son plein droit en se prétendant prestataire de la Sécurité Social. Il se fera alors rembourser l’ensemble de ses frais médicaux, et se verra verser une indemnité journalière à cause des arrêts de travail. En somme, l’employé porté est socialement protégé, exactement comme le sont les salariés classiques

Le portage salarial est une assurance contre le chômage

Le second avantage du portage salarial est que tous les salariés portés ont droit à une assurance-chômage, exactement à l’image de tout autre salarié. Dans le cas où il y aurait une rupture de contrat entre la société de portage et lui, il peut donc percevoir les indemnités de chômage, au même titre que les fonctionnaires. Il s’agit là d’un grand avantage dont ne disposent pas les promoteurs de micro-entreprises. Ces derniers sont en effet, assujettis au risque de baisse, voire de perte d’activité. Il faut noter que le montant de l’allocation chômage est fonction du salaire journalier de l’ouvrier.

Le portage salarial permet la cotisation retraite

Quand vous travaillez dans une entreprise de portage salarial, vous avez aussi un plein droit de retraite. Chacun des consultants a le devoir de faire une cotisation aux caisses de retraite. Et c’est justement cette cotisation qui lui permet de bénéficier d’un chômage identique à celui des salariés classiques. Le prélèvement pour la cotisation se fait directement à partir de la rémunération hebdomadaire ou mensuelle, puis est reversé aux organismes dédiés pour cela.