Réussir un entretien d’embauche : comment s’y prendre ?

 

Réussir à convaincre un employeur que vous êtes celui qu’il lui faut n’est pas un objectif facile à atteindre aujourd’hui dans l’univers de l’emploi. Mais, une chose est de convaincre le recruteur à travers une lettre de motivation et un CV bien rédigés ; l’autre chose est d’arriver à lui faire confirmer son choix lors de la dernière étape cruciale d’une embauche : l’entretient. C’est à ce moment que vous devez faire bonne impression et refléter ce que vous avez mis dans votre dossier. Voici des conseils pour y arriver.

 

Une bonne présentation et une attitude irréprochable

 

C’est la première chose à voir ici pour passer sans accroc son entretien d’embauche. En effet, tous les employeurs portent une attention toute particulière à plusieurs détails venant du postulant lors de l’entretien. Vous avez donc intérêt à être convaincant par vos premiers mots, votre premier regard. Pour maximiser vos chances, vous devez le jour de l’entretien, soigner votre style vestimentaire (tenue correcte) et votre apparence (coiffure, maquillage, etc.). En plus de cela, votre attitude doit refléter votre engagement, votre volonté et votre détermination à décrocher le poste. Soyez donc ponctuel et naturel au cours des échanges avec le recruteur. Ne cherchez pas à aller au-delà de vos connaissances ou capacités.

 

Une expression correcte et maitrisée

 

L’entretien d’embauche étant un moment vraiment décisif tant pour le recruteur que pour le postulant il revient à ce dernier de surmonter son stress ou sa peur et de faire bonne impression à travers sa manière de s’exprimer. Il faut à tout prix éliminer ou réduire au maximum tous les tics désagréables, les hésitations ou mots indésirables (heu, hein, quoi, …) qui se glissent dans les prises de paroles. Ceci est également valable pour les erreurs de langue qui peuvent vous coûter rapidement un rejet de candidature. De plus, vous devez avoir une connaissance minimum des probables questions qui vous seront posées ainsi que de ce qui est inscrit sur votre CV. Par ailleurs, une bonne expression ne pourrait être possible sans la confiance en soi et l’assurance.